Merci

08/05/2019

Que ce soit pour une baguette de pain, un verre d'eau, un nouvel appartement ou un emploi, le mot reste le même. « Merci »

Un mot qui nous vient de nos parents, et que nous devions réciter après chaque « Qu'est-ce qu'on dit ? » parfois accompagné d'une petite claque derrière la tête ou de gros yeux. Et nous le répétions, pour la millième fois, sans trop savoir pourquoi.

Merci.

Une formule de politesse parmi tant d'autres... « Bonjour », « Comment allez-vous ? », « Au revoir », « Merci » ... Un mot vide de sens.

Il nous est même arrivé d'être rabroué les rares fois où nous le pensions : « Ne me remercie pas pour ça... c'est normal » Dire merci est « normal ». Mais il ne doit être dit que dans des situations « normales », tel un ballet orchestré, mille fois répété, dans un théâtre de marionnettes souriantes.

Merci.

Cinq lettres pour exprimer la gratitude ou, pour être exacte, la gratitude que l'on doit ressentir, mais pas celle que l'on ressent. Rares sont ceux qui éprouvent une bouffée de gratitude lorsque la caissière du supermarché leur rend leur carte de crédit. Pourtant, le mot est posé : « Merci ».

Mais au fond, la gratitude, c'est quoi ?

Voilà une question à laquelle peu de parents ont répondu avant d'exiger une centième allitération.

La gratitude est un sentiment perdu et assez dur à définir. Prenons un exemple concret.

Vous avez eu une grosse journée. La journée épuisante qui nous tombe dessus de temps en temps et dont nous nous passerions bien volontiers. Vous rentrez chez vous et vous savez que la « deuxième journée » va commencer. Le ménage, la cuisine, les enfants, le ou la conjoint(e) qui va se plaindre, le plombier à appeler, les courses à faire... Rien que d'y penser vous sentez une chappe de plomb vous tomber dessus. Vous arrivez chez vous et poussez la porte avec une furieuse envie de vous enfuir. Et là, MIRACLE ! Tout est fait ! Vous n'avez qu'à prendre du temps pour vous : un bain relaxant, un bon repas (déjà préparé !) suivi d'une soirée calme.

Vous sentez cette boule d'Amour et de Soulagement dans votre poitrine ? C'est une bonne base pour définir la Gratitude. A ce moment-là, si vous prononcez le mot « Merci », il aura une toute autre signification. Vous aurez peut-être le droit à un « C'est normal avec tout ce que tu fais pour nous » ou un « Tu le mérites » ... retour de la « Normalité » et autre notion de « Mérite » ... Qu'à cela ne tienne, ce n'est pas grave, vous ÊTES dans la gratitude.

Il est intéressant maintenant de se poser une question : sur le nombre de « merci » exprimés dans notre vie, combien exprimaient ce sentiment ?

Il n'est pas forcément évident de ressentir cela quand on nous tend un verre d'eau ou notre monnaie, car ces gestes ne provoquent pas grand-chose en nous. Mais il est bon de se rappeler que derrière tout geste, il y a une personne. Et cette personne passe peut-être une mauvaise journée. Ou une mauvaise année. Et si, au lieu de la remercier pour son geste, nous la remerciions pour ce qu'elle EST ? Si dans ce simple « Merci », nous lui transmettions un autre message ? Merci d'être souriant(e). Merci d'être une belle personne. Merci de m'accorder du temps. Merci d'ÊTRE, tout simplement.

En chaque personne, il y a une Âme faite de Lumière et d'Amour (aussi cachés soient-ils) et il est bon de se rappeler que lui montrer de la Gratitude est un acte d'Amour qui peut l'aider à guérir ses blessures.

Il nous est tous arrivé d'être cette personne qui nettoie la maison, fait les courses, prépare le repas... pour simplement voir le sourire de l'autre. Ce sentiment de le/la voir heureux(se) est quelque chose qui nous emplit profondément. En témoignant notre gratitude, nous pouvons remplir, l'espace d'un instant, le cœur d'une personne.

Se connecter à la gratitude peut demander des efforts au début, surtout lorsque nous ne sommes « pas d'humeur ». Mais il y a des choses auxquelles nous sommes plus sensibles : une place libérée pour nous dans le bus, une porte tenue ouverte lorsque nous sommes chargés... À nous de nous servir de ces occasions pour nous recentrer, voir l'autre, et le ou la remercier. Du fond du cœur.

Quel est l'intérêt ? me direz-vous.

Sommes-nous obligés de tirer un intérêt à toutes choses ? ... Mais si vous en voulez un, en voici un : grandir. Évoluer. Se connecter à notre Soi Profond. Car notre Soi est Divin (mettez-y le nom qui vous convient) et notre Âme est Amour. Si nous voulons nous connecter à elle, l'un des meilleurs moyens est de se connecter à ses valeurs : l'Amour, la Bienveillance.... la Gratitude.

Sans oublier l'une des lois fondamentales de l'Univers : on attire ce que l'on donne. Donnez de la Gratitude, de la Considération et de l'Amour... vous en recevrez aussi.

Pour en recevoir, il y a aussi quelque chose de très efficace : vous en donner vous-même ! Prenez un moment pour vous témoigner de la Gratitude. Remerciez-vous pour vos choix qui vous ont conduits Ici et Maintenant. Remerciez-vous pour ce que vous vous accordez à vous-même (du temps, de la douceur, de l'amour, de la considération...) Remerciez votre corps de vous permettre d'expérimenter cette vie, avec tout ce qu'elle contient. Remerciez-vous d'Être.

Précepte Reiki n°3 : Juste pour aujourd'hui, je montre ma Gratitude.

PS : Je profite de cet article pour remercier ma famille. Mes parents qui m'ont transmis ce qu'ils ont pu et m'ont permis de faire mes choix (souvent instables mais toujours pour le meilleur). Mon frère qui, malgré nos grandes différences, me montre chaque jour une facette du monde qui m'est inconnue. Ma grand-mère, pour son indéfectible soutien.

Un immense Merci à mon cher et tendre, pour avoir honoré notre rendez-vous et être la source première de ma Gratitude.

Un grand merci également à vous tous qui avez lu cet article (ami, connaissance.... ou non) qui vous êtes autorisé un moment de réflexion sur cette belle thématique de la Gratitude.

Et je remercie également chaque personne que j'ai un jour croisée et qui m'a permis d'être qui je suis.

Merci